FORCE OUVRIÈRE VAUCLUSE

FORCE OUVRIÈRE VAUCLUSE

FORCE OUVRIÈRE VAUCLUSE

NOS PARTENAIRES

UNION DÉPARTEMENTALE FORCE OUVRIÈRE DE VAUCLUSE

L'AFOC

TOUTES LES ACTUALITÉS

TOUTES LES ACTUALITÉS

Union Départementale Force Ouvrière de Vaucluse

20 avenue Monclar - BP 80010 - 84004 AVIGNON CEDEX

04.90.14.16.30

TOUTES LES ACTUALITÉS

UD Force Ouvrière de Vaucluse

20 avenue Monclar -  AVIGNON

04.90.14.16.30

1 2

Les actualités

Notre indépendance, ce sont nos revendications

12/06/2024

Notre indépendance, ce sont nos revendications

Le Bureau de l’Union Départementale Force Ouvrière de Vaucluse prend acte de la décision du président de la République de dissoudre l’Assemblée Nationale suite aux résultats des élections européennes.

 

L’UDFO de Vaucluse reste particulièrement attachée à ses principes fondateurs et en particulier l’indépendance syndicale. Indépendance ne signifiant pas apolitisme, elle ne peut être indifférente à la situation actuelle et à ses conséquences démocratiques, sociales et économiques. L’UDFO de Vaucluse réaffirme son opposition à toute forme de racisme et de rejet de l’autre, ainsi que son attachement fondamental aux valeurs républicaines de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité.

 

L’UDFO de Vaucluse, tout comme la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière, ne donnera aucune consigne de vote, directe ou indirecte. Elle ne participe pas aux manifestations, réunions, actions des partis politiques quels qu’ils soient ; les adhérents FO, comme citoyens, restent libres de leurs engagements et convictions.

 

Les politiques antisociales et de rejet de l’autre menées depuis des années par les gouvernements successifs ont amené à la situation actuelle.

L’UDFO de Vaucluse apporte tout son soutien à tous ses syndicats et militants souhaitant manifester sur le terrain syndical pour porter leurs 

revendications en toute indépendance pour défendre les intérêts des salariés :
-    Abrogation de la réforme Macron-Borne des retraites, dans la perspective d’un retour à la retraite à 60 ans et 37,5 annuités
-    Augmentation générale des salaires, de la valeur du point d’indice, des minimas sociaux et des pensions
-    Abrogation de la loi travail El Khomri, des ordonnances Macron et de la loi Dussopt, pour la fin de la limite de mandats pour les élus du personnel et du barème Macron (Prud’hommes), le rétablissement des CHSCT et de leurs prérogatives …
-    Abrogation de la loi immigration
-    Abandon du projet de réforme de l’assurance chômage
-    Abandon du projet de loi Fonction Publique Guerini
-    Défense des services publics et rétablissement de leur présence sur tout le territoire
-    Arrêt des économies de guerre

 

Pour conclure, l’Union Départementale Force Ouvrière de Vaucluse réaffirme son attachement à la paix et continue d’appeler à un « cessez-le-feu » partout dans le monde. Elle réaffirme sa solidarité avec les populations et les travailleurs qui subissent les effets des guerres.

 

Pain, Paix, Liberté.

Une victoire aux élections CSE d'Auchan

06/06/2024

Une victoire aux élections CSE d'Auchan

Les élections CSE de la zone de vie Auchan Avignon (hypermarchés d'Avignon Mistral 7, Cavaillon, Le Pontet - Nord, supermarchés de Le Pontet, Sénas et Tarascon) se sont déroulées ce vendredi 7 juin.
Force Ouvrière est passée 1ère sur le collège 1 (employés) avec 28 % des voix, et 2ème au global, à une trentaine de voix seulement de SEGA/CFE-CGC.

Manifestation au centre pénitentiaire du Pontet

17/05/2024

Manifestation au centre pénitentiaire du Pontet

Suite aux événements dramatiques du 14 mai dans l'Eure, les personnels du centre pénitentiaire du Pontet ont organisé trois journées de mobilisation, les 15, 16 et 17 mai, avec notamment des opérations "prison morte", et une opération escargot sur Avignon.

 

Les revendications étaient multiples, et portaient sur une amélioration du parc de véhicules, une meilleure protection des agents, une amélioration du matériel de sécurité, un renforcement des pratiques professionnelles, une limite des extractions ...

 

La consultation nationale de ce vendredi 17 mai a confirmé la possibilité aux organisations FO Justice, CGT Pénitentiaire et SPS de valider ce relevé de décisions et d’appeler à l’arrêt du mouvement jusqu’à la signature du protocole, qui devra être conforme au relevé de décisions.

 

" La sécurité de l’ensemble de nos collègues n’a pas de prix, et ce protocole doit le garantir. "

Mobilisation contre le "choc des savoirs"

14/05/2024

Mobilisation contre le "choc des savoirs"

« L’inégalité d’instruction est une des principales sources de la tyrannie », Condorcet, Cinq mémoires de l’instruction publique, 1791

 

Le 15 mai, devant la Direction Académique de Vaucluse, Force Ouvrière apportait tout son soutien au rassemblement appelé par les personnels et parents d’élèves du collège Jules Verne au Pontet et par d’autres établissements pour exiger publiquement le retrait des groupes de niveau au collège, en mathématiques et en français, pour le retrait du « choc des savoirs » Macron- Attal-Belloubet.
Car l’école publique n’a pas pour rôle de trier les élèves en bons, moyens et mauvais : parents et personnels refusent d’être les instruments et les complices de la discrimination !

 

Pour instruire, relever le niveau des élèves, il faut alléger les effectifs augmenter le nombre de classes, créer des postes pour toutes les catégories de personnels dont l’Ecole (démantelée par 50 années de contre-réformes), a un besoin vital.
Ce sont les vrais besoins du terrain que le gouvernement et ses ministres refusent de reconnaître parce qu’ils ne veulent plus d’une école publique qui instruise la jeunesse de ce pays, les enfants du peuple, preuve en est la suppression de 700 millions d’euros au budget de l’Ecole en 2024 par le ministre de l’économie, Bruno Lemaire .

 

Alors nous ne lâchons rien !

 

Pour exiger le retrait pur et simple de ces mesures destructrices qui prônent le « choc » au lieu du droit à l’instruction, le SNFOLC et sa fédération appellent les personnels, les parents, les salariés à se rassembler massivement devant la préfecture le 25 mai à 10H (caserne Chabran !)

1er Mai 2024

30/04/2024

1er Mai 2024

Dans un contexte de politiques d’austérité qui s’aggravent et de remise en cause des acquis sociaux qui demeurent encore, nous avons affirmé ce 1er mai 2024 nos revendications et notre attachement à notre modèle social.

 

Ce rassemblement a été l’occasion d’une prise de parole afin d’exprimer l’engagement de notre Union Départementale dans cette journée internationale de revendications et de solidarité, et d’affirmer l’actualité et la nécessité du syndicalisme libre et indépendant de l’État, du patronat et des partis.

 

Voir la prise de parole

Grève GEODIS Sorgues

29/04/2024

Grève GEODIS Sorgues

Un mouvement de grève a débuté chez GEODIS RT Provence Sorgues ce mardi 30 avril à minuit.
Il n'aura fallu que trois heures pour obtenir satisfaction sur l'ensemble des revendications :

  • changement de méthode de management et de comportement du Directeur de Production
  • embauche d'un commercial
  • changement des nouveaux critères de prime jugés inatteignables et le retour aux critères précédents
  • mise en place d'une prime pour les caristes
  • remise en place d'un dialogue social par la Direction

 

AG FO Métaux 84

18/04/2024

AG FO Métaux 84

Les syndiques FO Métaux de Vaucluse se sont réunis ce vendredi 19 avril en Assemblée Générale dans les locaux de l'Union Départementale.

 

Les rapports d'activité et de trésorerie ont été adoptés à l'unanimité.

Laurent RUIZ a été réélu Secrétaire Général, à l'unanimité.

1ère place chez Tecelys

09/04/2024

1ère place chez Tecelys

Le syndicat FO SPL Tecelys (transports urbains d'Avignon) a remporté les élections professionnelles en prenant 9 sièges sur 11 et une représentativité de 81,99 %.
Le syndicat CGT qui n’est pas représentatif pour la deuxième fois consécutive a contesté devant le tribunal judiciaire nos élections et s’est vu débouté de sa demande.

Manifestation Auchan Le Pontet

28/03/2024

Manifestation Auchan Le Pontet

Les salariés du Magasin Auchan le Pontet se sont mobilisés ce vendredi 29 mars, comme dans les autres magasins de France.

 

Les revendications étaient multiples :

  • hausse des salaires, dans la mesure où les 1,3 % d'augmentation annoncés à l'issue des NAO (négociations annuelles obligatoires) étaient nettement insuffisants
  • combattre les régressions, à savoir l'obligation de travailler le dimanche (en cas de manque de volontaires), et les semaines à 44H en modulation (payées 35H, sans Heures Supplémentaires).

NOS

PARTENAIRES